Raid 4x4 Natura Safari Altacima

Imaginez une cordillère centrale qui plonge dans les eaux du Pacifique à l’ouest et dans celle de la mer des Caraïbes à l’est. Surnommée la
« Suisse de l’Amérique centrale », la République du Costa Rica a bien plus à offrir qu’une relative prospérité et une tranquillité certaine.
C’est d’abord une destination pour jouer à Indiana Jones dans un véritable paradis sauvage ! Un paradis qui vous offre tout à la fois des plages de rêve et des sommets vertigineux ; la jungle la plus épaisse et des steppes lunaires ; des fonds marins dignes des plus beaux aquariums et des forêts immenses à couper le souffle ; des mangroves inextricables et deux océans aux vagues parfois impressionnantes...


Mais le Costa Rica, c’est surtout un pays de rencontres, des habitants ouverts, sensibles et accueillants... Un pays qui a abandonné son armée et privilégié la santé et l’éducation de sa population sans attendre la mode du développement durable. Un pays où il est facile d’être un voyageur heureux et comblé ! Il est très facile de visiter le Costa Rica en circulant en véhicule tout terrain et de découvrir au fur et à mesure sa nature exubérante et la variété de ses paysages. Rassemblé dans un « mouchoir de poche » d’à peine plus de 51 000 km², le Costa Rica possède une splendeur naturelle qui ne laissera personne indifférent.



POINTS FORTS


  • 1500 km entre les côtes Caraïbes et Pacifique au volant d'un 4x4 de location
  • Itinéraire inédit et spectaculaire hors des sentiers battus
  • Une faune et une flore exceptionnelle
  • Un peuple accueillant
  • Visite des plus beaux sites naturels :
    Volcan Poas, Rio San Carlos (Nicaragua), Volcans Irazu et Turrialba, Manuel Antonio, Péninsule de Nicoya, PN Rincon de la Vieja, PN du Volcan Arenal…


INFORMATIONS


Géographie : délimité par le Nicaragua au nord et le Panama au sud, le Costa Rica longe la mer des Caraïbes à l’est et l’océan Pacifique à l’ouest.
Une chaîne volcanique sépare le pays en deux, de la frontière nicaraguayenne au nord-ouest à la frontière panaméenne au sud-est. Un haut plateau divise les cordillères au centre, bordé de basses terres côtières à l’est et à l’ouest. Plus de la moitié de la population vit sur cette plaine, au fertile sol volcanique. Mangroves, marais et plages de sable caractérisent la côte caraïbe, de 212 km de long. Plus découpée et plus rocheuse, la côte pacifique s’étend sur 1 016 km, ponctuée de golfes et de péninsules.


Niveau de difficulté : ce programme ne demande pas de qualités sportives particulières, sinon d’être disposé à marcher un peu. Les marches sont facultatives, mais il serait dommage de passer à côté. La conduite sur piste au Costa Rica ne demande pas une grande expérience du 4x4 sauf si une pluie tropicale vient perturber l’étape...


Groupe : de 6 à 14 personnes.


Encadrement : accompagnateur/guide français.


Déplacement : véhicules 4x4 sans chauffeur. Au Costa Rica, le 4x4 est le véhicule idéal pour se déplacer en toute sécurité et liberté.
Plusieurs modèles sont offerts à la location. Les routes si elles ne sont pas toujours en bon état sont roulables et les pistes dépaysantes et souvent très belles. L’état des route est variable (pluie, fréquentation, entretien irrégulier).


À part les grands axes, la plus grande partie des voies de communication sont des pistes. Cependant l’asphalte progresse et l’état des routes s’est beaucoup amélioré depuis deux ou trois ans. Elles sont aujourd’hui d’une bonne qualité. Néanmoins le climat et les fortes pluies peuvent temporairement en abîmer certaines. Les réparations sont rarement longues. Il faut compter 45 km/h de moyenne pour un déplacement dans le pays. Il y a de nombreuses pistes au Costa Rica toutes plus belles les unes que les autres. Le 4x4 est le moyen idéal pour à la fois découvrir le Costa Rica hors des sentiers battus et profiter d’une nature toujours surprenante. Ce n’est jamais le Camel Trophy sauf si on le recherche…


Toyota Prado 3 ou 5 portes

  1. Moteur 3 Litres WT Diésel
  2. Boîte manuelle (3 portes) ou automatique (5 portes)
  3. Direction assistée, climatisation, air bag, ABS
  4. Assurance obligatoire au tiers (CDW)
  5. Assurance complémentaire tous risques (LDW)
  6. Rachat de franchise
  7. Kilométrage illimité
  8. Droit à deux conducteurs

Climat : le Costa Rica est un pays tropical et ne connaît que deux saisons : humide et sèche. La période sèche débute en décembre pour se terminer fin mai. C’est le meilleur moment pour un voyage mais c’est aussi la saison la plus touristique. Bien que certaines routes soient fermées à la saison des pluies (saison verte), visiter le pays à cette époque procure plus de tranquillité. Avril-mai ou la période allant de mi-octobre à mi-décembre paraît un bon compromis. De mai à août des pluies plus ou moins fortes interviennent dans l’après-midi.


La côte caraïbe reste humide tout au long de l’année. Les températures varient peu, avec une moyenne de 21°C la nuit et de plus de 30°C pendant la journée. Les températures sont encore plus élevées sur la côte Pacifique. En basse altitude, l’humidité peut devenir oppressante. Seule l’altitude marque les différences. Les régions de montagnes sont fraîches et humides. San José, à 1150 m, vit ce que les Ticos (surnom affectueux que se donnent les habitants) appellent un éternel printemps, avec un minimum de 15°C et un maximum de 26°C.


Vols : pour se rendre au Costa Rica, aucun vol direct n’existe au départ de France.

Vous pouvez opter pour les compagnies suivantes :

  1. Air France : Paris / Caracas, puis Caracas / San Jose.
  2. Iberia : avec escale à Madrid puis directement Madrid / San Jose.
  3. Par les compagnies américaines en faisant étape aux USA.

Hébergement : hôtels et posadas.



Repas : ils sont tous inclus mais pas tous réservés dans un restaurant précis le midi. Nous nous arrêterons dans des restaurants costariciens.
Tous les dîners sont inclus dans les hôtels.


Santé : l’eau du robinet est normalement potable mais il est inutile de prendre des risques et il faut mieux se rafraîchir avec de l’eau minérale que l’on trouvera partout. Les moustiques sont présents au Costa Rica. Ils sont plus nombreux sur la côte Caraïbe que dans les autres régions.
Nous recommandons dans tous les cas de se munir de répulsif et de se promener en forêt avec des pantalons longs. Si les accidents sont peu nombreux, prévoyez d’avoir avec vous une trousse de premier secours comprenant : aspirines, antibiotiques, antiseptiques, pommades anti urticante. Il faut mieux prévenir que guérir.


Formalités : les ressortissants de l’Union Européenne peuvent séjourner 3 mois au Costa Rica sans Visa. Il leur suffit de présenter un billet d’avion aller/retour et un passeport valable au moins 6 mois après le retour. Une taxe de sortie d’un montant de 26 USD/pers, payable en USD ou en Colonnes, est demandée et réglable avant le départ aux guichets faisant face aux enregistrements à l'aéroport. Tout dépassement de séjour autorisé entraîne le paiement d’une amende. Une taxe de 14 USD/pers peut être demandée à la sortie du Nicaragua.


Période : circuit réalisable en janvier et février.