ARGENTINE - Au Coeur de la Puna - 14 jours / 9 étapes 4x4 (Janvier 2013)

Nous avons quitté Paris le 24 janvier 2013. Le groupe était composé de 8 participants et de Julien Dromard, guide de l’association Altacima, spécialiste de la Cordillère des Andes et plus particulièrement de la Puna de Atacama située dans le nord-ouest argentin. Nous avons retrouvé à Catamarca (ville de départ du raid), Hector, assistant argentin, lors de la prise en main des 4x4 (trois Amarok et un Toyota Hilux, tous de 2012).


Nous avons parcouru 3200 km en 9 étapes. 500 km de plus que le programme initial, car, suite à des évênements climatiques (pistes coupées et rivières en crues), nous avons été contraints à quelques détours. Nous savions au départ qu'il y aurait plus de difficultés qu'a l'accoutumé car certaines étapes du "Dakar" ont été annulées, notamment à Fiambala, lieu de passage de notre programme. L'itinéraire a été conçu pour des passionnés de 4x4. L’objectif de ce raid était de sortir des sentiers battus et d’explorer des zones très méconnues de la Puna de Atacama située dans les provinces de Catamarca et Salta. Nous sommes montés progressivement en altitude afin de bien s'acclimater, car le voyage se déroule dans son ensemble entre 3500 et 4500 m avec des cols à 4895 m !


Ce qui a le plus marqué les participants est sans aucun doute la diversité des paysages avec le privilège d'être seul pour les comtempler. En effet, nous n’avons que très peu d’images qui nous viennent à l’esprit quand l’on évoque la Puna de Atacama. Pourtant nous avons changé de décors tous les jours : collines verdoyantes, cols sinueux et désertiques ponctués de cactus, dunes de sable blanc, désert minéral et coloré au milieu de centaines de volcans, lacs de sel parmi les plus hauts et grands du monde, 15 des plus hauts sommets d'Amérique de plus de 6500 m, lagunes multicolores recouvertes parfois de milliers de flamants roses, descente en 4x4 dans le plus grand cratère du monde...


Bref, d’après les participants à ce voyage, jamais ils n'auraient imaginé voir un tel spectacle, une telle explosion de couleur à plus de 4000 mètres et avoir la sensation de rouler sur la lune ou sur mars. En résumé, il est très difficile de décrire ce type de panoramas avec des mots, il faut les voir pour le croire ! La diversité des paysages, la richesse de la culture andine, la faune et la flore, les zones encore vierges et inexplorées et les sites uniques au monde de la puna, en font, selon les participants, l'un des voyages les plus spectaculaires et inédits auxquels ils ont participé.



Cliquez sur une photo pour l'agrandir et démarrer le diaporama



[Retour en haut de page]